LE PROJET ASSOCIATIF

Le projet associatif de l’ADO se résume en deux mots : L’Entraide Défense.
Il se concrétise en deux actions :

1. Aider Financièrement
Les militaires et civils de la Défense, d’active, de réserve et retraités.Son action vise principalement :
* Les veuves et les orphelins 
* Les personnes âgées ou handicapées                    
* Les personnes en difficulté

2. Développer l’entraide 
* en offrant son savoir-faire aux associations et aux entreprises solidaires de la Défense           
* en coordonnant l’action entre tous pour une meilleur efficacité.
Plus de 75 ans d’entraide.
L’ADO (Association pour le Développement des Œuvres d’entraide dans l’armée)  est une association régie par de la loi du 1er juillet 1901. Elle a été fondée le 2 février 1939 et reconnue d’utilité publique par décret du 27 octobre 1939.

L’ADO a pour but  de porter assistance, sous toutes ses formes :
– aux militaires en activité et anciens militaires de carrière ou sous contrat ; aux réservistes et anciens réservistes de la réserve opérationnelle,
– aux personnels civils de la défense en activité ou en retraite relevant du ou des départements ministériels chargés de la Défense,
– aux conjoints survivants, aux orphelins mineurs ou poursuivant leurs études et aux enfants à charge au regard de la législation fiscale des personnels  énumérés aux deux items précédents.

Elle a également pour but de  de contribuer à la création et au développement de tous organismes d’assistance, de soins, d’éducation ou d’entraide.
Elle vient  compléter l’action du Service Social des Armées, appelé aujourd’hui Action sociale de la Défense (ASD).

Dans le cadre de ses missions, l’ADO dispose des moyens d’action suivants :
– l’attribution d’aide financière sous forme de prêts, dons, bourses, etc…,
– la coopération sous forme de contribution pécuniaire, avec les institutions susceptibles de leur venir en aide,
– l’attribution de subventions ou de secours collectifs à des Œuvres privées ou publiques et en particulier aux Œuvres de mutualité ou de prévoyance,
– la création, le développement et la gestion d’Œuvres sociales éventuellement en liaison avec tout organisme poursuivant des buts similaires à ceux de  l’association, et/ou ouvert à l’une ou l’autre des catégories de ses membres,
– la création éventuelle de comités locaux ou la désignation par le conseil d’administration de délégués locaux.